Accueil - Site des Utilisateurs de Heredis  
 

 plan  contact  liens
août 2008

 

 

Conseils pour gérer vos sources

GedRadio

GedHeredis

vers le haut

GedRadio

vers le haut

Gedradio : Un outil gratuit complémentaire à Heredis

Le fichier à télécharger Gedradio et GedHeredis contient les utilitaires développés par Sylvain Peyrichou. Il s'agit de programmes d'analyse de fichiers Gedcom. Dézippez d'abord le fichier "geduti.zip" et installez-en le contenu. Ceci vous donnera accès à un groupe d'utilitaires. Puis vous pourrez extraire le contenu du fichier "GedHer 0-9-2.zip" dans le dossier de votre choix pour utiliser le programme GedHer, plus particulièrement adapté aux fichiers Gedcom générés par Heredis. Enfin, expérimentez et familiarisez-vous avec ces très 'utiles' programmes. Aucune support n'en est assuré, et, s'ils sont utilisés, ils devront l'être en l'état.

"Pour optimiser les sources j'ai réalisé GedHeredis. Maintenant GedRadio qui permet le balayage de toutes les données d'un fichier gedcom. Cette fois vous pourrez examiner les familles, les personnes, les notes, les archives, les liens lorsque la syntaxe gedcom est appliquée. A cause des singularités de Heredis un complément spécifique permet de travailler sur les sources selon l'organisation particulière. Il est prévu également le traitement des témoins peu accessibles et un récapitulatif des actes à rechercher pour une meilleure planification des recherches. GedRadio vérifie la syntaxe du fichier gedcom et répertorie les anomalies pour faciliter la correction en utilisant un simple éditeur de texte. Les non familiers du 'gedcom' trouveront les définitions et l'exposé du principe sur ce même site. Si vous rencontrez des difficultés n'hésitez pas à me les exposer, mais au préalable je vous suggère de contrôler le contenu de votre fichier par consultation dans un éditeur. Ne concluez pas d'emblée à une défaillance de Gedradio qui a été testé avec soin, sans être a l'abri d'une situation imprévue et donc pas prise en compte. Enfin pour bien interpréter pourquoi une ligne est rejetée, il convient de se rapporter aux règles publiées pour gedcom. J'ai assuré la programmation et Mike Morice a testé et suggéré des améliorations." Sylvain Peyrichou

vers le haut

L'avis de Mike Morice

Sylvain PEYRICHOU nous propose un nouveau programme, GedRadio, qui étend les possibilités d'analyse de GedHeredis.

Ce programme GedRadio, évolution très complète de GedHeredis, permet d'analyser à partir d'un fichier Gedcom tout ce qui concerne les événements, que ce soit :

à quoi s'ajoutent bien entendu :

Vous trouverez avec ce programme réponse à des questions comme :

Mike Morice
vers le haut

GedHeredis

vers le haut

GedHeredis : utilitaire offrant une véritable gestion des sources.

Il dresse la liste des sources avec le détail des rubriques. Il permet de lire le texte de chaque source. Et surtout il dresse un tableau des citations pour vérifier que tous les éléments d'une source ont bien été exploités, c'est à dire affectés aux événements décrits. Il peut également enregistrer ces listes pour lecture dans un navigateur Internet et impression si nécessaire.

En entrée GedHeredis utilise simplement un fichier gedcom. Enfin il est téléchargeable librement avec son guide d'utilisation, préparé par Mike Morice qui a testé après m'avoir indiqué les besoins d'un utilisateur.

Ce programme est certainement perfectible et nous serions heureux de connaître vos critiques et aussi vos suggestions.

Sylvain Peyrichou (6 novembre 2001)

L'avis de Mike Morice ...

Par comparaison avec l'édition des sources par Heredis2001, GedHeredis est un véritable outil de travail et non de simple consultation. Sylvain PEYRICHOU nous offre là une véritable gâterie.

Après avoir tourné autour des états sortis de GedHeredis, je me suis préparé à mettre de l'ordre dans les sources de mon fichier principal. Après export Gedcom par H2001 (6.1.0.8) et traitement par GedHeredis du fichier généré, j'ai choisi de me constituer 3 tableaux re-composés à l'aide de Word et stockés comme fichiers ".doc" (moins encombrant que .rtf).

Ils se composent respectivement des colonnes :

  1. "Description des sources" avec : "abbr", "repo", "titl", "caln", "medi" et "référence" ;
  2. "Texte des sources" avec : "abbr", "texte" et "référence" ;
  3. "citations croisées" avec : "abbr", citation" et "source" (alias "référence").

Les colonnes "refn" et "type" ne sont pas onservées parce que inutilisées dans un fichier Gedcom issu de Heredis2001.

La colonne "référence" (ou "source") est dupliquée dans chaque tableau pour des références croisées avec les tableaux internes établis par GedHeredis. Si Heredis2001 n'omettait pas d'exporter le champ "Archivage" de son dictionnaire des sources, j'aurais conservé la colonne correspondante dans le tableau "Description des sources".

J'ai également conservé l'état généré par H2001, sans le texte des sources, et sans bien savoir à quoi il peut me servir, hormis que, en le triant sur la colonne "individus liés", j'ai repéré les sources qui ne sont affectées à aucun événement.

Puis chacun de ces 4 états ont été triés sur leur première colonne, soit sur ce que Heredis appelle "Nom/Numéro de la source", ce qui permet des références croisées entre l'affichage du dictionnaire dans Heredis et chacun ou plusieurs de ces états.

A noter que ces mises en forme (sélection de colonnes, copier/coller, tris, ...) ont pris un temps assez considérable avec mon fichier (Word rame chaque fois qu'on intervient sur la mise en forme de tableaux de ces tailles - total près de 3 heures), et ce travail de préparation n'est donc pas une opération à renouveler fréquemment.

Les tableaux font donc tous 5370 lignes (nombre des sources), les textes de sources varient de zéro à plusieurs milliers de caractères, et les fichiers.doc résultants font :

Je conserve bien entendu le fichier Gedcom qui m'a servi d'entrée à GedHeredis pour permettre de lui faire ré-afficher les tableaux internes correspondants. Cette opération est suffisamment rapide pour être répétée chaque fois que de besoin.

J'ai regroupé le tout dans un dossier ad hoc qui me sert pour entreprendre par étapes le nettoyage de mon dictionnaire des sources et, si besoin, de leurs affectations à des événements :

Ces présentations permettent aussi :

Ce n'est déjà pas mal, et, à l'usage par d'autres personnes, il se fera probablement jour d'autres utilisations possibles. On pourrait également envisager de suggérer à BSD :

Mike Morice

vers le haut